Pourquoi faut-il tuer le frelon oriental et asiatique

Comment reconnaître le frelon asiatique ?

En fait, il y a principalement 3 sortes de frelons dans nos régions, ils ont +/- la même taille 18 à 25 mm pour les ouvrières, et 25 à 35 mm pour les reines.

  • le frelon européen, de couleur jaune à rousse, et noir, c'est de loin le plus sympa. C'est un carnivore, comme les autres frelons, mais il s'attaque rarement aux abeilles. Son régime alimentaire est plutôt constitué de sauterelles, de papillons, de chenilles, de guêpes. Il est beaucoup moins agressif que le frelon asiatique. Son essaim est de couleur brune, l'entrée est assez large, et elle est placée en partie basse de l'essaim. Le frelon européen n'est pas un acrobate, son vol est assez lourd, et bruyant.

  • le frelon oriental est moins coloré, et moins duveteux, pratiquement glabre. On le trouve surtout dans les pays méditerranéens, avec une petite percée dans la région de Marseille. 

  • frelon asiatique, la terreur d'abeilles, le pire de tous. Signes distinctifs : il a les pattes jaunes, son abdomen est cerclé de noir et jaune, il a un vol très précis et sait faire du vol stationnaire, notamment devant les ruches, et dès qu'une abeille entre ou sort, il la saisit et la tue en vol. L'entrée de son essaim est assez petite, et elle est située sur le côté.

Les essaims de frelons 

Généralement situés dans les arbres, à plus de 10 mètres de hauteur. Mais ils peuvent se trouver dans les buissons, les bâtiments, et même dans la terre. On les reconnaît à leur masse, 60 à 80 cm, et à l'activité des insectes à leur proximité.

Si vous en voyez, n'hésitez pas à les signaler à l'INPN qui cartographie l'avancée de l'insecte 

Votre signalement doit être accompagné d'une photo ou (et) d'un insecte mort à envoyer par courrier à Quentin Rome Muséum national d’Histoire naturelle Entomologie CP50 45 rue Buffon 75005 Paris.

L'INPN a fait une fiche d'identifications des frelons, et de leurs nids, très bien faite. 

La parole est à la défense :

  • La défense nous fait savoir que l'avocat commis d'office s'est fait sauvagement piquer, il n'est pas en état d'assurer la défense de ses clients.

La parole est à l’accusation : 

  • Le frelon asiatique, et le frelon oriental sont des tueurs d’abeilles. Ils ont besoin de ces protéines pour nourrir leurs larves. Ils sont capables de tuer toutes les abeilles, et les larves d'une ruche, en quelques heures. Les abeilles étant déjà très affaiblies par les traitements phytosanitaires, elles n’avaient pas besoin de ce fléau supplémentaire.

  • La multiplication des essaims, dans des endroits aussi variés qu’inattendus, représente un danger évident.

  • Ces insectes importés accidentellement n’ont pas de prédateurs dans notre biotope. Le frelon asiatique a été importé dans le Lot-et-Garonne en 2004 avec un arrivage de pots de fleurs venant d’Asie. En 2021, il est installé partout en France, et a commencé à coloniser l’Allemagne, l’Espagne, et l’Angleterre. 

La délibération est sans appel : si nous voulons sauver les abeilles, il faut éliminer les frelons asiatiques et orientaux.

Comment les détruire  

Les deux moyens de lutte sont le piégeage, et la destruction des essaims.

Dans mon article « COMMENT SE DÉBARRASSER DES ESSAIMS ET NIDS DE GUÊPES ET DE FRELONS ASIATIQUES OU ORIENTALES », je vous explique comment détruire les nids et essaims. 

Jean-François.