Extraordinaire terre de diatomée

Extraordinaire terre de diatomée

Le moins cher des insecticides et acaricides, naturel et sans pesticides. Pour tuer les puces, punaises de lit, cafards, acariens, les fourmis. Pour tuer les insectes dans les maisons et au potager, compatible avec l'agriculture biologique. Également utilisé en traitement cutané pour éradiquer les parasites des animaux du poulailler, de la basse-cour, des chiens, des chats, des chevaux.

La terre de diatomée est aussi utilisée comme polisseur et comme absorbeur.

sommaire

  1. Le moins cher des insecticides et des acaricides, naturel et sans pesticides
  2. Ces deux qualités en font un insecticide naturel très efficace.
  3. Pour tuer sans pesticides tous les insectes et leurs œufs dans la maison :
  4. Pour tuer sans pesticides tous les insectes et leurs œufs au potager et au jardin :
  5. Pour tuer sans pesticides les parasites des animaux d'élevage et de compagnie :
  6. Un absorbeur désodorisant efficace à 130%
  7. Un polisseur tous métaux

Le moins cher des insecticides et des acaricides, naturel et sans pesticides

Pour tuer les insectes, leurs larves et leurs œufs sans aucun produit chimique. Extrêmement efficace pour éradiquer et se débarrasser des punaises de lit, acariens, cafards, puces, fourmis, pour traiter les parasites du pelage de vos animaux de compagnie …

Venu du fond des âges et du fond des océans, ce sédiment marin est une poudre fine et douce. À première vue on dirait du talc. Sous le microscope tout change : il s'agit de fossiles d'algues et d'organismes marins microscopiques, extrêmement coupants et pouvant absorber 130% à 150% de son poids !

La terre de diatomée est donc un abrasif très fin et un absorbeur puissant.

Ces deux qualités en font un insecticide naturel très efficace.

Les insectes ont un exosquelette constitué de segments durs reliés entre eux par des articulations qui sont autant de "talons d'Achille".

Si un insecte est contraint de traverser un espace recouvert de terre de diatomée, cela ressemble pour lui à un champ de lames de rasoir. La poussière de diatomée va s'insinuer dans ses articulations et son système respiratoire, provoquant ainsi une multitude de coupures, et comme elle est extrêmement absorbante, telle une sangsue, elle pompera le sang de l'insecte qui succombera exsangue en quelques jours.

Comme il n’y a aucun pesticide ni produit chimique, il n’y a pas de toxicité pour les humains et les animaux de compagnie ou d’élevage. Il n’y a également aucun risque d'accoutumance ou de développement de résistance par les insectes. La seule précaution à prendre est de ne pas inhaler de poussière de terre de diatomée.

Pour tuer sans pesticides tous les insectes et leurs œufs dans la maison :

Débarrassez-vous des punaises de lit, acariens, cafards, puces, fourmis …

Traitement partiel :

  • Emplissez des coupelles avec de la terre de diatomée et placez-les sous chaque pied du lit : ce piège est infranchissable par les punaises de lit.
  • Insinuez de la poussière de terre de diatomée dans les fentes et fissures où pourraient se dissimuler des punaises de lit, des cafards ou des puces. Par exemple le long des plinthes, entre les lames de parquet, sous les tapis et moquettes …
  • Piégez les prises électriques et les interrupteurs dans lesquels les punaises adorent se cacher. Attention ! il faut d’abord couper le courant électrique. À l’aide d’un tournevis, sortez la prise du mur et placez une à deux cuillérées de terre de diatomée dans la cavité murale, revissez la prise dans le mur. Vous venez de réaliser un piège à punaises de lit qui fonctionnera durant de nombreuses années.
  • Créez vous-même des pièges : facile, pas cher et sans produits chimiques. Sur une coupelle, mélangez 50% de terre de diatomée à 50% de sucre. Les blattes, les cafards et les fourmis seront irrésistiblement attirés par leur dernier festin.

Traitement complet :

Pour ce traitement, lorsque vous épandez beaucoup de terre de diatomée, je vous recommande de porter un masque filtrant FFP3. Ce traitement est recommandé pour une chambre qui restera inoccupée au moins une semaine, trois semaines seraient idéales. Ce traitement est surtout recommandé pour l’éradication des punaises de lit et des puces.

Il s’agit d’épandre de la terre de diatomée partout et sur toutes les surfaces à raison de 20 à 30 g au m². Le sol, sur et sous les tapis et moquettes, les matelas et sommiers recto verso … Laissez tout en plan durant une à trois semaines. Avant de réintégrer la chambre, il faudra tout aspirer à fond : la poussière de terre de diatomée et les cadavres d’insectes.

Pour tuer sans pesticides tous les insectes et leurs œufs au potager et au jardin :

Recommandé pour l’agriculture biologique

La terre de diatomée est de plus en plus utilisée en agriculture bio. Notamment contre les limaces et la pyrale du buis. En saupoudrant vos buis et vos plantations potagères, sans utiliser aucun produit chimique, vous tuerez les chenilles de pyrales du buis, les limaces et autres coléoptères indésirables.

Attention : Pour un usage extérieur, pensez à préserver les abeilles et les butineurs en général. La terre de diatomée est tout aussi efficace pour tuer les abeilles et les papillons ! Ne traitez pas avec de la terre de diatomée les plantes en période de floraison.

Pour tuer sans pesticides les parasites des animaux d'élevage et de compagnie :

Dans une grande casserole, saupoudrez le canard de sel, de poivre et de fines herbes … Ah non ! ça, ce sera pour plus tard.

Pour le moment et pour débarrasser vos animaux de compagnie ou d’élevage de leurs parasites, saupoudrez-les de terre de diatomée. Faites pénétrer dans le plumage ou le pelage jusqu'à la peau. Renouvelez si nécessaire. Tous les insectes et parasites mourront en quelques jours. Idéal pour lutter contre la galle et les puces. Si l’animal se lèche, il débarrassera son intestin des parasites qui s'y logent. Aux États Unis, la terre de diatomée est rajoutée et mélangée aux aliments comme complément alimentaire pour les ovins et pour les bovins et les résultats sont très positifs : meilleure santé des animaux et moins de traitements médicaux.

Vous pouvez également saupoudrer de la terre de diatomée sur le sol de la basse cour, du box des chevaux ou du chenil à raison de 30 à 40 grammes au m2 renouvelable chaque semaine, le temps de venir à bout des parasites.

Un absorbeur désodorisant efficace à 130%

Nettement plus absorbante que la terre de Sommière qui absorbe 80% de son poids, la terre de diatomée absorbe 130% à 150 % de son poids. On l'utilise pour absorber les taches grasses ou d'urine sur les tissus les plus délicats comme la soie, les tissus d'ameublement, sur les tapis et moquettes. De plus, elle a un pouvoir désodorisant. Elle est très efficace pour absorber les taches de graisse ou d’huile sur le béton ou le bois. On peut augmenter encore le pouvoir absorbant de la terre de diatomée en la combinant avec de l’essence minérale (essence F). Par exemple pour une tache d’huile sur un parquet : on fait une petite flaque d’essence F à l’endroit de la tache puis on saupoudre de terre de diatomée. Le principe est celui du buvard. Laissez agir un ou deux jours puis renouvelez l’opération jusqu’à obtention du résultat.

Attention : l’essence F est encore plus inflammable que l’essence des voitures. Il ne peut il y avoir aucune flamme dans la pièce, ni bougie, ni cuisinière ou chauffe-eau au gaz, ni fumeur.

Pour l'industrie ou pour absorber les hydrocarbures ou les huiles après un accident de la circulation, on utilise de la terre de diatomée calcinée. Cette terre de diatomée calcinée n'est pas utilisable pour les usages décrits ci-dessus.

Un polisseur tous métaux

Très finement abrasive, elle permet de polir sans rayer l'argenterie, l'or, le cuivre, les chromes ... À l'aide d'un chiffon micros-fibres imprégné de vinaigre blanc et de Terre de diatomée, on frotte l'objet à polir, le résultat est rapide et parfait.

La terre de diatomée existe sous différentes présentations :

  • en boîte seau de 400 g grise
  • en seau de 2 kg
  • en seau de 6 kg
  • en aérosol moussant de 500 ml

La nature est généreuse,

Jean-François.

Les commentaires

Laissez un commentaire